Assurance habitation

Doit-on assurer un logement qui n’est pas occupé ?

175476794_7e167e965b_o

Un logement vacant ou momentanément inoccupé doit être couvert par une assurance habitation.Il existe plusieurs cas de figure. Revue de détails.

Vous partez en vacances

Vous n’avez rien à faire. Votre logement est couvert par votre assurance habitation… à condition de prendre les précautions d’usage pour éviter les risques de sinistre. Ces dernières sont énoncées dans les conditions générales de votre contrat. La plupart des assureurs vous demanderont ainsi de fermer vos volets afin de vous prémunir contre les vols en votre absence. Il vous sera également recommandé de couper vos arrivées d’eau et de gaz.

Prenez le temps de bien lire votre contrat : si vous ne respectez pas les mesures préventives qui vous sont demandées, votre assureur pourra refuser de vous indemniser en cas de sinistre.

BON A SAVOIR :  Si vous partez pour un long séjour, vérifiez bien que votre assurance habitation ne contienne pas une clause suspensive de la garantie contre le vol lorsque le logement est inhabité durant 60 ou 90 jours cumulés sur l’année, en dehors des week-ends.

Propriétaire, votre bien est en vacance locative

Même si la loi ne vous oblige pas à assurer votre logement s’il est en situation de vacance locative, sachez que lorsque votre locataire vous donne congé de son bail, il résilie également son assurance. De ce fait, votre bien immobilier n’est plus couvert contre d’éventuels sinistres.Voilà pourquoi il est fortement conseillé, entre deux périodes de location, de souscrire une assurance « propriétaire non-occupant » qui couvrira les dommages pouvant être causés à vos biens ou aux tiers.

BON A SAVOIR : Si vous être propriétaire d’un bien immobilier situé dans une copropriété, vérifiez auprès du syndic les garanties de l’assurance copropriété. Au-delà de couvrir les dommages causés aux parties communes, cette dernière comprend parfois une clause de « renonciation à recours contre les copropriétaires » : en cas de sinistre, vous serez couvert si des dommages sont causés aux autres copropriétaires. En revanche, vos biens personnels ne seront pas protégés.

Sur le même thème