Travaux

Comment estimer le coût des travaux lors d’un emménagement ?

5323433147_bf4cf946bf_b

Simple rafraîchissement ou travaux plus importants, ils sont quasi-systématiques lors d’un emménagement. Pour estimer leurs coûts, suivez le guide.

Les paramètres à prendre en compte

Ils sont nombreux. Parmi eux :

  • L’état général du bien immobilier à rénover
  • Sa surface
  • Le type de travaux (simple rafraîchissement ou travaux de gros œuvre)
  • La qualité des produits choisis (peinture, moquette, parquet etc.)
  • Les artisans (leurs prix peuvent varier du simple…au double)
  • L’emplacement du bien immobilier : par exemple, le coût de la rénovation d’un appartement au mpeut être majoré parce qu’il est situé au 5e étage sans ascenseur.

Voilà pourquoi les fourchettes de prix que nous allons vous donner sont des moyennes. Pour vous faire une idée plus précise, il vous faudra faire jouer la concurrence en demandant plusieurs devis.

Les prix au m2

Pour un rafraîchissement, comme le changement d’une moquette usagée, l’installation d’une bibliothèque murale ou le remplacement d’un lavabo, il vous faudra prévoir un budget estimé entre 150 €/m2 et 300€/m2.

Si le logement que vous venez d’acquérir a plus de quinze ans et qu’aucun peintre ou électricien n’y a mis les pieds depuis aussi longtemps, vous n’y couperez pas et serez obligé d’y remédier. Prévoyez 500 €/m2 minimum pour remettre l’électricité aux normes et refaire la totalité des revêtements des sols et des murs.

Si l’état général de votre bien immobilier nécessite une rénovation lourde (modification des cloisons, plomberie, réfection des pièces d’eau telles la cuisine ou la salle de bains), votre budget atteindra facilement 800 €/m2. Voir beaucoup plus.

Les prix par poste

Là encore, les fourchettes de prix que nous allons vous donner sont des moyennes.

  • Pour un ravalement de façade, comptez entre 30 € et 100 € par m2 de façade.
  • Pour la rénovation complète d’une salle de bain de 9-10 m(faïence, plomberie, électricité, mobilier), comptez entre 8000 € et 15 000€
  • Si vous souhaitez changer de chaudière, vous êtes désormais tenus d’opter pour un modèle à condensation (sauf cas d’exceptions). Et cela coûte très cher : entre 1000 € et 7000 € pour la chaudière, auxquels il vous faudra ajouter entre 500 € et 1400 € pour son installation.

BON A SAVOIR : Les chaudières à haute performance énergétique sont éligibles à beaucoup d’aides (crédit d’impôts, Eco-prêt à taux 0, « Aide Habiter Mieux »
de l’Agence Nationale de l’Habitat, Eco-prime etc.)

  • Pour l’installation complète d’une cuisine équipée (13 à 15m2),comprenant le démontage de l’ancienne cuisine, la plomberie et l’électricité, comptez environ 3 500 euros.

Une dernière chose : ne sous-estimez pas le coût du remplacement des surfaces vitrées par des vitrages répondant aux critères actuels d’isolation acoustique et thermique : hors pose, un double vitrage de bonne qualité vous coûtera au minimum 150 €/m2.

Sur le même thème